webleads-tracker

RETOUR

Nelis met un pied à Dublin

Florian
Florian    
placeholder img

... et même deux en fait. Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que j’ai décollé pour la capitale de l’île d’émeraude et je profite de cet article pour vous raconter cette nouvelle étape pour Nelis et pour moi.

Cap sur l’international

En 2016, Nelis s’exporte ! En effet, en février dernier j’ai décollé pour l’Irlande, et Dublin plus exactement, afin d’ouvrir le premier bureau de l’entreprise hors de France. Cette ouverture accompagne la stratégie de développement international de Nelis, mise en place grâce notamment aux conseils du Dell Center for Entrepreneurs (Dell CFE), et qui a pour objectif de couvrir les marchés Irlandais et Anglais à l’horizon 2017/2018.

Après plus d’un mois de travail à Dublin, j’avais envie de partager avec vous mes premières impressions sur la ville et la vie ici, mais également sur l'adaptation en matière d'organisation que cela a impliqué pour Nelis.

Dublin, a breath of fresh air

Non loin de la France, à moins de 2h d’avion de Paris, Dublin est une “petite” capitale comparée à ses proches homologues européennes que sont Londres ou Paris. En effet, la majeure partie des lieux importants (bâtiments historiques, centres d’affaires, bureaux administratifs, centres commerciaux, etc.) se trouvent à quelques dizaines de minutes de marche les uns des autres. Cela accentue cette impression d’accessibilité que l’on ressent en arrivant et facilite grandement la découverte de Dublin.

Avant de partir, j’ai pu entendre de nombreuses choses sur Dublin et ce qui ressortait le plus souvent c’était le caractère accueillant, “friendly” de la ville. À défaut d’avoir un climat doux (le slogan de la ville est sans équivoque : "A breath of fresh air"), vous pouvez compter sur l’accueil chaleureux des dublinois. Encore une fois, sa petite taille n’y est pas pour rien. On a un peu l’impression de vivre dans un grand village où les gens se soucieraient du sort de leurs voisins. Et ça fait plaisir. Je ne compte plus le nombre de fois où des dublinois m’ont proposé de m’aiguiller quand je regardais une carte.

Un écosystème Tech dynamique

Le choix de Dublin n'a pas été anodin. En effet l'écosystème technologique bouillonnant nous avait fait forte impression lors de notre participation au dernier Web Summit. 

Bon nombre d’entreprises américaines y ont établi leur siège européen au cours de ces dernières années. On y retrouve ainsi de grands noms comme Google, Facebook, Twitter, ou Amazon pour ne citer qu’eux, mais également de belles startups comme Stripe par exemple.

L’arrivée de ces géants du web a eu un fort impact sur le développement de l’écosystème Tech et des startups dans la capitale. De nombreux événements tel que l’incontournable “Web Summit”, regroupant plus de 42 000 participants, ont également contribué à accroître cet engouement. Il n’est pas rare d’entendre “je travaille pour une compagnie Tech” lorsque je rencontre de nouvelles personnes.

Coworking et télé-travail

coffees dublin

L’écosytème Tech, en recherche permanente d’innovation, a été l’un des premiers à tester et instaurer de nouvelles méthodes de travail, que sont par exemple, le Coworking ou le Télétravail. Dublin est un très bon exemple de cette évolution et regroupe plus d’une dizaine d’espaces de coworking aux quatre coins de la ville (dont un bureau partagé logé au sein d’une péniche, oui, oui !).

Lors de mon arrivée, j’ai eu l’occasion d’en tester quelques-uns et de travailler en compagnie de développeurs ou encore de webdesigners de différentes nationalités. Les innombrables Starbucks, plus d’une vingtaine rien que dans le centre de Dublin, m’ont également permis d’être rapidement opérationnel dès mon arrivée. Enfin, une fois mon installation terminée, j’ai pu mettre en pratique le télétravail, méthode instaurée avec réussite chez Nelis depuis quelques années déjà.

Coworking Dublin

Les bénéfices sont assez clairs et se font ressentir instantanément : la routine ou monotonie du travail disparaît car je change régulièrement de lieu de travail, ce qui me permet des sessions plus créatives. Le travail à distance contribue également à une meilleure organisation, ne serait-ce que pour donner de la visibilité à l’équipe. Enfin cela favorise les rencontres, cela m’encourage en effet à sortir de mes cercles de connaissances habituelles.

Côté Nelis cela donne de nouvelles idées d'organisation, comme mettre en place des webcams dans les locaux pour que les collaborateurs à distances puissent avoir un lien visuel avec le reste de l'équipe. Travailler avec un fuseau horaire différent oblige également à avoir des rythmes de travail différents, mais cela n'a pas été un frein, bien au contraire, cela nous a permis de couvrir une plage horaire plus grande pour le service de nos clients. 

Enfin bien sûr, notre logiciel Nelis qui est notre socle principal de travail, m'accompagne au quotidien et me permets d'avoir accès à l'agenda et au carnet d'adresses partagés de mes collaborateurs. L'équipe Nelis n'est plus qu'à un clic de Dublin en somme.

Cette expérience est donc une réussite à titre personnel, mais elle s’insère surtout dans une stratégie de développement international de Nelis. Les bénéfices personnels et organisationnels nous encouragent à poursuivre dans cette voie.